heures d'ouverture

Lundi- Vendredi : 07h15-20h00 – Samedi: 08h00 – 12h00

téléphone: 05 62 13 31 50

IRM

Imagerie par Résonance Magnétique

L’IRM utilise un champ magnétique pour produire des images du corps humain.

Contrairement au scanner, pas de rayons X mais ce n’est pas sans inconvénients ni contraintes.

L’IRM comporte un tube et le patient est instalé dans celui-ci pour que l’organe étudié soit placé au centre du tunnel. . mise en place d’antennes autour du corps: cela posera problème pour les patients claustrophobes.

Avantages et inconvénients

Comment cela se passe?

L'IRM : des avantages  des atouts

L'IRM : des inconvénients des contraintes

L'IRM : des précautions des adaptations

Déroulement de l'examen

L’IRM est un examen long, qui nécessite certaines précautions et une installation particulière.

L’immobilité doit être parfaite pendant toute la durée de l’examen: être bien installé dès le début est important pour obtenir un bon résultat.

étape 1

Avant d'entrer dans la salle

Le manipulateur vérifie votre identité et se renseigne sur les raisons qui motivent l’examen: c’est nécessaire pour adapter l’examen à votre problème médical: il y a mille façon de faire une IRM!

Selon l’examen, on vous fait plus ou moins déshabiller. Il faut toujours enlever tous les éléments métalliques ou électroniques qui peuvent l’être: bijoux, montres, barrettes, piercing.

Si besoin, un cathéter est posé dans une veine pour injecter un produit de contraste ou un autre produit (par exemple pour limiter le péristaltisme digestif ).

On vérifie que vous n’êtes pas porteur d’un stimulateur cardiaque, neurologique, cochléaire … Signalez tout matériel électronique placé dans le corps !

Signalez tout corps étranger, notamment oculaire ou si vous avez une prothèse métallique (hanche, genou, vis …) !

étape 2

Installation sur la table d'examen

Selon les cas, on vous propose un casque et des bouchons d’oreille: la machine fait énormément de bruit: il faut protéger les oreilles !

Le casque permet de diffuser de la musique, si cela peut vous aider à être moins stressé.

L’examen est toujours réalisé allongé, soit sur le dos, soit sur le ventre, rarement sur le côté: cela dépend de l’organe exploré et vous n’aurez donc pas le choix.

En effet, il faut utiliser des antennes pour recueillir le signal magnétique et selon l’organe étudié, elles sont complètement différentes. C’est l’ergonomie des antennes qui décident de la position d’examen.

La position peut donc être plus ou moins confortable et ce n’est pas aménageable selon vos préférences.

étape 3

Mise en place de l'antenne

Le signal magnétique, qui permet de construire les images, est recueilli par une antenne. Celle-ci varie considérablement selon les organes explorés et il est de difficile de faire des généralités.

Certaines antennes enserrent le corps, d’autres sont incluses dans la table d’examen:

  • pour les IRM cérébrales, la tête est placée dans une antenne, qui ressemble à un casque intégral ajouré: cela peut être stressant pour certains patients !
  • Pour les IRM du genou, le genou est encerclé d’une antenne en forme de cage

étape 4

L'acquisition des images

L’examen est constitué de la succession de séquences qui durent chacune souvent 2 à 3 minutes, ce qui fait que l’acquisition est beaucoup plus longue qu’un scanner.

Pendant l’examen vous ne sentez rien ou seulement les vibrations de la machine: cela peut être impressionnant mais il n’y a aucun danger.

Selon l’organe étudié, l’examen dure de 10 à 45 minutes. Pendant cette durée, vous devez être parfaitement immobile: sinon la qualité de l’examen sera dégradée, ou pire, l’examen sera ininterprétable.

Vous disposez d’une sonnette et il y a un micro qui permet d’échanger avec le manipulateur en bas de besoin.

étape 4

Apnées, injections ...

Certaines séquences comportent des apnées de 10 à 20 secondes : le manipulateur vous dira quand retenir la respiration: il est important de bien l’écouter.
Pour la plupart des examens, ils conviendra de respirer le plus régulièrement possible.
Certains examens nécessitent une injection intra-veineuse de produit de contraste: le manipulateur vous préviendra avant de la faire.
 

étape finale

C'est fini !

Le manipulateur vous fait descendre de la table, vous retournez vous changer dans le vestiaire.

Vous allez en salle d’attente POST-examen: ce n’est pas la même que celle où vous étiez avant de passer l’IRM.

Vous attendez que l’assistante médicale vous appelle pour vous finaliser votre dossier et vous donne le document qui permettra de récupérer les images et le compte-rendu sur internet.

Vous voulez en savoir plus sur l'IRM ?

Vous pouvez consulter le site grand public de la société Française de Radiologie.