imagerie par ultrasons

L'échographie

Cette méthode d’imagerie utilise des ultrasons pour produire les images .

Les ultrasons sont indolores et sans effet sur le corps: contrairement aux examens utilisant les rayons X, il n’y a pas de danger à répéter les échographie.

Autre avantage, l’échographie fournit des images en continu, comme un film, contrairement au scanner par exemple.

Elle n’est pas dépourvue d’inconvénient: il est impossible d’explorer des organes placés derrière de l’os ou derrière un organe comportant  de l’air. Par ailleurs, plus on explore en profondeur, plus la qualité de l’image est dégradée: plus un organe est loin de la peau, moins son exploration est performante.

échographe

Déroulement en arrivant dans le service :

salle d'attente

Prendre un ticket à votre arrivée

Ce ticket vous permet d’attendre votre enregistrement en étant assis et sans perdre votre tour.

 

consultation avec radiologue

Enregistrement

Votre numéro de ticket est appelé: vous allez à l’accueil pour que l’assistante médicale puisse :

  • prendre vos coordonnées,
  • scanner votre ordonnance
  • enregistrer votre carte vitale
salle d'attente

Attente avant examen

L’assistante vous oriente vers la salle d’attente située à côté de la salle d’examen.

L’ordre de passage des patients est celui de l’heure de rendez-vous et non celui de l’ordre d’arrivée.

échographe

L'échographie

à votre tour, vous passez l’échographie

consultation avec radiologue

Rendu des documents

Vous allez vous assoir à la zone d’attente, près de l’accueil de l’échographie: les assistantes vous appelleront pour vous donner vos documents et régler l’examen.

envoi des CR

Le résultat

Le code donné par l’assistante vous permettra de récupérer sur internet le compte rendu et d’accéder aux images.

Comment préparez votre examen:

Ramenez toujours les précédentes échographies de la même région anatomique: il est souvent utile de pouvoir comparer aux examens antérieurs.

Ramenez l’examen biologique, l’examen d’imagerie (écho ou autre) qui a fait demander l’échographie. Impossible de comparer si nous ne disposons pas de l’examen antérieur.

Certaines échographies nécessitent de venir à jeun, vessie remplie …. Ces informations sont importantes pour la qualité de l’échographie. Veuillez vous reporter aux directives données par l’assistante lors de la prise de rendez-vous et aux informations ci-dessous:

échographie pelvienne féminine

La vessie doit être pleine: il ne faut pas uriner dans les 3-4 heures précédents l’examen.

Cet examen peut se faire à n’importe quelle partie de votre cycle, et même si vous avez vos règles. Selon ce que l’on cherche, il vaut mieux le faire soit la deuxième semaine du cycle, soit au contraire en fin de cycle… mais on ne peut pas toujours le savoir à l’avance et certaines patientes ont des cycles irréguliers ou des saignements continus.

L’échographie commencera par l’exploration sus-pubienne : c’est à dire, avec la sonde d’échographie qui balaye la peau au dessus du pubis. Cet abord échographique a l’avantage de ne pas être inconfortable, mais il est peu performant et dans la plus part des cas, clairement insuffisant : comme l’utérus et les ovaires sont profonds et volontiers situés derrière du tube digestif qui contient de l’air, ils sont peu ou non visibles par cette voie.

C’est pour cela qu’on propose aux femmes adultes, une échographie endovaginale, qui permet de bien voire les organes génitaux: elle est considérée par les radiologues comme par les gynécologues comme l’examen de référence. Elle sera proposée systématiquement, mais la patiente peut naturellement la refuser: l’examen s’arrêtera alors là.

Si nécessaire et avec l’accord de la patiente, l’écho endovaginale est donc réalisée : une protection de sonde à usage unique est mise en place autour de la sonde. La sonde est mise en place dans le vagin, ce qui l’amène au contact de l’utérus et à proximité des ovaires et des trompes: c’est cette proximité qui rend l’écho pelvienne si performante. Une fois l’examen fini, la protection de sonde est jetée, la sonde est désinfectée.

L’IRM pelvienne ne peut remplacer une échographie endovaginale: l’écho a une résolution spatiale incomparable et sa composante dynamique est absente en IRM. Ces deux examens sont volontiers complémentaires, mais l’écho est à réaliser en première ligne.

échographie abdominale, abdominopelvienne ou hépato-vésiculaire

Comme la vésicule biliaire se vide lors des repas, il faut être à jeun de 6 heures pour passer une écho abdominale ou hépato-vésiculaire.

Si le pelvis est demandé en plus de l’abdomen (écho abdomino-pelvienne), la vessie doit être remplie: il ne faut pas avoir uriné dans les 4 heures précédents l’écho. Si le pelvis n’est pas demandé, peu importe l’heure de la dernière miction.

échographie prostatique

L’examen ne se déroule pas à jeun.

Par contre, l’exploration de la vessie est indispensable; elle doit donc être remplie. Vous ne devez donc pas avoir uriné dans les 4 heures avant l’examen.

Avoir une vessie remplie de façon adéquate, est plus compliqué qu’il n’y paraît: si elle n’est pas assez remplie, on vous demandera de boire de l’eau et de NE surtout PAS uriner. N’oubliez pas que ce que vous buvez, met du temps pour être excrété par les reins avant de descendre dans le vessie. Cela peut demander jusqu’à une heure et rallonger l’attente d’autant.

L’échographiste explorera la vessie, mesurera le volume prostatique par voie sus-pubienne.

Vous irez vider la vessie puis, de nouveau installé, on mesurera la quantité d’urine qui reste dans la vessie après avoir uriné: c’est le résidu post-mictionnel.

Si besoin, une écho endo-rectale vous sera proposée, si l’échographiste le juge nécessaire.

Elle consiste à mettre une sonde d’écho endocavitaire dans le rectum par voie naturelle, afin d’être au contact de la prostate et ainsi de mieux la voire.

Une protection de sonde à usage unique est enfilée sur la sonde et jetée après la fin de l’examen. La sonde est alors désinfectée. La sonde est introduite par voie anale dans le rectum, afin d’être au contact de la prostate.

Une fois l’examen fini, la sonde est retirée, la protection jeté et la sonde désinfectée.

échographie de l'appareil urinaire

L’examen ne se déroule pas à jeun.

Par contre, l’exploration de la vessie est indispensable; elle doit donc être remplie. Vous ne devez donc pas avoir uriné dans les 4 heures avant l’examen et boire un demi litre d’eau.

Avoir une vessie remplie de façon adéquate, est plus compliqué qu’il n’y paraît: si elle n’est pas assez remplie, on vous demandera de boire de l’eau et de NE surtout PAS uriner. N’oubliez pas que ce que vous buvez, met du temps pour être excrété par les reins avant de descendre dans le vessie. Cela peut demander jusqu’à une heure et rallonger l’attente d’autant.

L’examen concerne les reins, la vessie et la recherche des uretères qui vont des reins à la vessie.

Éventuellement, l’échographiste vous demandera de vider la vessie puis, de nouveau installé, il mesurera la quantité d’urine qui reste dans la vessie après avoir uriné: c’est le résidu post-mictionnel.

Comment récupérer mon résultat ou accéder aux images

Pour récupérer votre compte-rendu d’examen ou accéder aux images:

vous vous connectez à internet et dans votre navigateur internet, vous tapez cette adresse :

https://imgpat-cedres.capio.fr

Vous sélectionnez ensuite le cadre « accès dossier ».

Vous rentrez votre numéro de dossier puis votre date de naissance selon le format jour /mois/année en utilisant exclusivement des chiffres.

Pourquoi un système de ticket ?

  • Pour des raisons de confidentialité,
  • Pour éviter les problèmes d’homonymie: dans la salle d’attente plusieurs personnes peuvent avoir le même nom de famille
  • Pour éviter les queues devant les assistantes médicales: chacun est appelé selon son ordre d’arrivée, pas besoin de garder sa place.

Comment ça marche ?

Vous prenez un ticket à la borne en sélectionnant la raison de votre venue :

  • radiographie ou arthroscanner
  • mammographie
  • ostéodensitométrie
  • prendre un rendez-vous
  • échographie
  • Cone Beam – CBCT
  • consultation
  • scanner
  • IRM

Vous vous asseyez tranquillement dans la salle d’attente; vous  ne perdez pas votre rang d’arrivée !

Vous serez appelé selon votre tour d’arrivée et de la raison qui vous amène.

Par la suite, vous serez appelé selon ce numéro: cela évite de dévoiler votre nom et évite les problèmes d’homonymie.

Pourquoi des gens arrivés après moi passent leur examen avant moi?

  • Votre tour d’examen est aussi défini par votre heure de rendez-vous. Donc, quelqu’un enregistré à l’accueil après vous, peut passer son examen avant, car il avait rendez-vous avant vous.
  • Dans votre salle d’attente, patientent des gens qui passent d’autres examens dans d’autres salles que vous: donc ne vous étonnez pas s’ils sont appelés avant vous: ils ne prennent pas votre tour.
  • Si vous avez du retard, votre examen pourra éventuellement ne pas être fait. C’est notablement le cas à l’IRM, où les examens sont très longs. Il est donc capital d’être à l’heure.
  • Vous êtes dans une structure médicale, et certains patients passeront en urgence, car leur état le nécessite. Cela amènera potentiellement à des retards des rendez-vous suivants, désagréables mais imprévisibles.